Comment devenir musicien professionnel ? Michael Williams de Kiwi Records (2/4)

Salut à tous,

bienvenue dans la deuxième partie de l’interview de Michael Williams, directeur général du label et studio d’enregistrement Kiwi Records. On va aujourd’hui on va creuser quelques pistes pour vivre de la musique et devenir musicien professionnel.

On a vu dans la partie 1 que pour espérer vivre de la musique il fallait diversifier ses sources de revenus. Voici quelques pistes :

  • proposer des enregistrements à d’autres artistes en créant un studio
  • faire des concerts
  • composer des jingles, de la musique de pub, musique de films et courts-métrages
  • vendre des instrumentales
  • clips vidéo, captation de concert
  • shooting photo

 

L’idée générale pour gagner de l’argent est de se demander :

« Qu’est-ce que je peux apporter aux autres ? »

 

On voit que ça s’applique parfaitement en musique mais que c’est également le cas dans tous les domaines professionnels (entreprenariat, blogging, etc.).

On ne peut plus se contenter uniquement de vendre des CD. Produire un CD est davantage un outil de communication et de diffusion qu’une source de revenus. Elle permet notamment à un artiste d’intéresser un professionnel, et de tourner (donc de se développer par la scène, participer à des festivals, etc.).

 

La communication pour un artiste peut être très coûteuse et un artiste indépendant aura beaucoup de mal à rivaliser avec les grosses majors. Du coup, il faut trouver de nouvelles solutions plus innovantes pour se faire connaître.

 

L’idée c’est « dépenser moins pour être plus créatif ». Séries de vidéos sur youtube, guérilla marketting, univers original.

 

Cela favorise le bouche à oreille, et le faire de sortir du lot (link) peut nous ramener des fans.

Pour se lancer, il est important de prendre son temps et de peaufiner son album car il est compliqué de démarcher plusieurs fois les mêmes personnes. Le démarche demande énormément d’efforts et d’énergie, et les résultats ne sont pas forcément au rendez-vous. Il est donc important d’avoir un projet solide en amont.

 

Il faut donc roder sa stratégie de communication et ne pas diffuser le CD de façon trop précipitée.

L’artiste moderne doit enfiler toutes les casquettes et si il passe trop de temps dans la communication il peut en oublier de créer.

Il ne faut donc pas hésiter à créer une équipe, à déléguer et à trouver le bon équilibre. Il est d’ailleurs conseillé de confier le mixage et le mastering.

 

Dites-moi dans les commentaires quelles sont vos stratégies pour vous professionnaliser et lesquelles vous allez appliquer.

Sur ce, je vous donne rendez-vous dans la partie 3 !

Laisser un commentaire

Pour les plus Motivés Uniquement... 

Je t'offre un Accompagnement Quotidien...

1 mail par JOUR (Sauf le Dimanche) + Un Ebook Offert sur la Création de Morceaux  + Mon adresse mail Perso : possibilité de me poser toutes tes questions !

1 seul et Unique Objectif : Créer des Morceaux Authentiques qui sortent du lot et touchent ton public !