Les Cadences : le secret pour composer vite et bien

cadences

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau cours de théorie musicale qui aura pour thème, les cadences.

Précédemment on a vu ce qu’était un degrés harmonique et le type d’accords correspondant à chacun de ces degrés sur la gamme majeure.

Cliquez ici pour lire l’article en question si ce n’est pas encore fait

Donc dans un morceau en Do majeur, on a 7 accords qui sont :

Do Majeur

Re Mineur

Mi Mineur

Fa Majeur

Sol Majeur

Pour les plus motivés uniquement...

- Le matériel pour enregistrer tes premiers tubes !

- Les bases pour composer des instrus qui te ressemblent !

- Mes secrets d'écriture pour toucher ton public avec les mots !

La mineur

Si diminué

On a vu aussi qu’on pouvait enrichir ces accords en ajoutant une tierce pour avoir :

Do Maj7

Re Mineur 7

Mi Mineur 7

Fa Majeur 7

Sol 7

La mineur 7

Si demi-diminué

Maintenant, il va falloir faire un morceau avec tout ça en trouvant les bonnes suites d’accords. Une cadence, c’est tout simplement une suite d’accords et le but est d’en trouver une qui sonne bien pour composer.

Pour se faire, il y a quelques règles que je vais vous expliquer…

 

Les degrés forts

Les degrés forts sont les degrés les plus utilisés dans un morceau.

Ce sont les degrés I, IV et V.

Avec l’exemple de la gamme de Do majeur, les degrés forts sont le Do majeur le Fa majeur et le Sol majeur qui sont justement des accords très utilisés dans les morceaux qu’on peut entendre à la radio.

On peut aussi les enrichir avec un Do majeur 7, un Fa majeur 7 et un Sol 7 pour une couleur plus jazzy.

 

Des modèles de cadence pour vos morceaux

Dans tous les cas, il existe certains modèles de cadences utilisés dans de très nombreux morceaux qui font office de ponctuation. En apprenant cette ponctuation, vous serez plus aptes à vous exprimer donc à composer. On ne compte plus le nombre d’analogies entre le musique et le langage !

Beaucoup de ces cadences viennent de la musique classique et ont été reprises dans la pop et les musiques modernes.

 

La Cadence Parfaite

Souvent utilisée pour conclure une phrase mélodique ou un morceau tout simplement.

Cette cadence est : V – I

En Do majeur ça donne : Sol – Do 

 

Pour marquer encore plus la conclusion, on peut utiliser le Vème degré à 4 sons ce qui donne :

Sol 7 – Do

 

La Cadence Plagale

La cadence plagale a elle aussi un rôle conclusif mais beaucoup moins marqué. On la retrouve pas mal dans le gospel ou encore dans les chants liturgiques (les chants de messe).

IV – I

En Do Majeur : Fa – Do

 

La Cadence Brisée

Cette cadence est basée sur la surprise. Le but c’est de faire croire qu’on va faire une cadence parfaite en amenant le cinquième degré, puis on va enchaîner sur un sixième.

V – VI

Sol – La mineur

 

On peut aussi mettre le Vème degré 7 pour un effet de conclusion encore plus fort.

Sol 7 – La mineur

 

Les Accords Magiques

Si cette notion vous est inconnue, regardez donc cette vidéo

Vous pouvez constater qu’énormément de chansons pop sont construites sur la même cadence basée sur une suite de 4 accords.

On peut retrouver cette cadence sous la forme de :

I – V –VI – IV

En do majeur : Do – Sol – La m – Fa

 

Ou bien :

VI – IV – I- V

La m – Fa – Do – Sol

 

Vous pouvez parfaitement vous inspirer de cette suite pour composer vos premiers morceaux (même si au bout d’un moment il faudra passer à autre chose) et la travailler sur votre instrument.

Ça va vous permettre d’apprendre des centaines de morceaux d’un coup ! Génial non ?

 

La Cadence Jazz

Nombreux sont les gens à critiquer la pop et ses accords magiques ignorant que la grande majorité des morceaux de jazz sont construit autour d’une seule et même cadence : le II, V, I !

L’harmonisation de base utilisée est celle à 4 sons. Donc pour un morceau jazz en Do majeur on aura :

Re mineur 7 (II) Sol 7 (V) Do Majeur 7 (I)

 

Les accords à 4 sons peuvent être enrichis par des accords 9 ou 13, mais on verra ça dans un autre article.

J’espère que cet article sur les cadences vous a plu. Je vous recommande comme d’habitude de tester tout ça sur votre instrument et je vous dit à très bientôt dans un prochain article !

Tom

P.S : comme d’habitudes n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...[hcshort id="5"]

3 réflexions au sujet de « Les Cadences : le secret pour composer vite et bien »

  1. Super intéressant cet article !

    J’aime bien cette approche dans ton article de « composer vite et bien », et pas apprendre de la théorie pour de la théorie, mais apprendre de la théorie efficace et directement applicable !

    Merci pour cet article et à bientôt ! 😉

    • Yes ! La fameuse règle des 20/80… c’est important d’acquérir des bases théoriques et des les approfondir au fil des années, mais ça ne doit jamais être au détriment de la pratique. L’excès de « feeling », ça fait nous stagner et tourner en rond dans notre pratique mais l’excès de théorie nous fait tomber dans la musique pseudo savante élitiste qui ne ressemble à rien, dissonante au possible.

      Pour moi le but de la théorie, c’est de comprendre comment fonctionne la musique qui nous plaît (qu’on trouve jolie) pour la reproduire et l’enrichir.

      Merci pour ton commentaire

Laisser un commentaire